L'Hypnose

Les différentes étapes et origines de l'hypnose

L’histoire de l’Hypnose, parfois controversée, est difficile à retracer avec exactitude. Bien que le terme soit apparu assez tardivement, sa pratique remonte vraisemblablement à des milliers d’années. Les Sumériens, les inventeurs de la plus ancienne écriture humaine connue ; ont décrit il y a 6000 ans sur leurs tablettes des méthodes hypnotiques. Sur ces plaquettes l’on comprend que l’hypnose était utilisée pour soigner et guérir des patients avec la parole, qui les menait à des états de conscience modifié. L’homme avait compris que l’art de soigner passait par la relation faite de mots, regards et gestes … avec le malade.

Au fil du temps, les mœurs ont évolué et l’hypnose également. La psychologie s’ajouta à cette pratique pour faire découvrir les notions de conscient et d’inconscient.

Domaines d'intervention hypnose

Addictions & dépendances

  • Arrêt du tabac : devenir non-fumeur
  • Addiction aux jeux
  • Addiction au sucre
  • Achats compulsifs…
  • Troubles alimentaires & gestion du poids
  • Surpoids
  • Compulsions alimentaires
  • Anneau gastrique virtuel
  • Troubles post-traumatiques
  • Catastrophes naturelles
  • Trahison, tromperie
  • Évènements et souvenirs traumatisants…

Coaching individuel

  • Dépassement de soi
  • Prise de parole en public
  • Passage d’examen oral ou écrit
  • Procrastination

Troubles du comportement

  • Dépression
  • Epuisement professionnel – Burn-out
  • Anxiété
  • Peurs et crise de panique
  • Comportements obsessionnels
  • Stress et nervosité
  • Troubles du sommeil
  • Schémas répétitifs
  • Difficultés de concentration

Douleurs,  souffrances physiques & somatisation

  • Diminution de la douleur : fréquences, intensité, durée
  • Migraines et céphalées
  • Douleurs chroniques
  • Douleurs dentaires, bruxisme
  • Troubles gastro-intestinaux
  • Les affections de la peau

Peurs et phobies

  • Peur de l’avion, des transports, de conduire, de l’autoroute
  • Peur de la foule, de la mort, de la maladie
  • Peur du vide, de l’obscurité
  • Peur du sang, du dentiste…
  • Phobie sociale, claustrophobie
  • Peur de l’eau, des ascenseurs, des escaliers
  • Phobies des araignées, serpents, insectes
  • Peur des souris, rats, chiens, chats…
  • Peur de parler en public…

Développement personnel

  • Confiance en soi
  • Estime de soi
  • Aide à la prise de décision
  • Développement de la mémoire et de la concentration
  • Autohypnose
  • Difficultés relationnelles
  • Motivation
  • Développement des capacités
  • Montée en compétences

Gestion des émotions

  • Colère
  • Tristesse
  • Trac
  • Panique
  • Déprime
  • Chocs émotionnels
  • Culpabilité
  • Humiliation
  • Impuissance
  • Rejet-Abandon
  • Jalousie excessive
  • Dépendance affective
  • Ruminations du passé

Etapes de la vie

  • Deuil
  • Relation familiale difficile
  • Déménagement-Mutation
  • Perte d’emploi
  • Séparation, Divorce, Rupture amoureuse
  • Baby blues
  • Annonce d’une maladie grave

Sexualité et troubles sexuels

  • Troubles de la libido
  • Troubles d’érection
  • Blocages sexuels
  • Ménopause
  • Enfants/Adolescents
  • Confiance en soi
  • Harcèlement
  • Concentration
  • Timidité
  • Peur, Phobies, Angoisses
  • Troubles alimentaires

Déroulement d'une séance

Première étape : L’anamnèse

L’anamnèse en hypnothérapie est la phase d’entretien préliminaire et précédant la séance d’hypnose. Elle est primordiale, et est consacrée au questionnement ; elle constitue la base de l’accompagnement.

Plus précisément c’est un temps consacré à l’échange, au recueil de la demande, à son analyse, à comprendre votre mode de fonctionnement, clarifier l’objectif de votre accompagnement en considérant les facteurs environnementaux (motivation, milieu, contexte de vie, frein…). Des tests de réceptivité sont aussi réalisés. La séance d’anamnèse est aussi, et surtout, indispensable pour tisser un lien de confiance propice au succès de la thérapie. Cette première phase dure environ 1h30, il s’agit de déterminer si l’hypnothérapie est judicieuse pour vous et si vos attentes sont réalisables. Dès cette 1ère séance, vous commencerez à aborder votre problématique différemment. Elle permet de construire les futures séances, un accompagnement « sur-mesure » pour atteindre votre but fixé en adaptant la meilleure des stratégies pour vous.

Deuxième étape

Séance d’hypnose, vos sens sont en éveil et vous vivez une certaine forme de lucidité qui vous permet d’atteindre l’origine des problématiques, de résoudre et dénouer facilement les résistances au changement. Une séance d’hypnose proprement dite se compose d’un temps d’induction (état modifié de conscience), d’un temps de travail (suggestions hypnotiques) en lui-même, et d’un temps pour la réassociation (retour à l’état ordinaire de conscience). Suite à cela, nous consacrons un temps de débriefing (feed-back) et échangeons sur un éventuel approfondissement du travail hypnotique. Ce travail se déroule en plusieurs séances.

Chaque séance est UNIQUE car chaque personne est différente. Vous êtes unique, c’est la raison pour laquelle chaque séance l’est également, comme « taillée sur mesure ».

En Nouvelle Hypnose et en PNL les séances seront conversationnelles.

Une séance dure environ 1 heure.

Le nombre de séances nécessaires sera en fonction de votre problématique et de vos besoins. Nous travaillons pour un effet sur le long terme. Les séances seront espacées d’une semaine au minimum à 2 semaines. Le protocole et le nombre de séances sont définis au début de la seconde séance.

Dans l’entourage de celui qui entreprend une démarche d’accompagnement par l’Hypnose, il peut parfois susciter de l’interrogation …  En effet, en se remettant en cause, la personne déstabilise les habitudes, les schémas acquis de ses proches et, dans un premier temps, elle peut s’attendre à des à modifications de comportement de la part de son entourage. Quoi qu’il en soit, cette démarche est fabuleuse et marquera assurément le début du reste de votre nouvelle vie.

Important

L’hypnose n’est ni de la magie, ni de la médecine et ne saurait se substituer à une consultation médicale mais peut compléter un traitement médical. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical, vous ne devez en aucun cas arrêter sans son accord un traitement qu’il vous aurait prescrit.

CONTRE-INDICATIONS

Schizophrénie-Épilepsie-Psychoses-Troubles cardiaques sévères-Paranoïa

Tarif

  • Le prix d’une séance est de 70 euros (excepté Tabac et Minceur)
  • La première consultation diagnostique (anamnèse) d’1H15/1h30 est à 80 euros
  • Pack arrêt du Tabac (hypnose + sophrologie) 290 euros
  • Pack Minceur 450 euros (hypnose + sophrologie)
  • Le paiement se fait par chèque, virement mais aussi en espèces à chaque séance
  • Pack Tabac et Pack Minceur à régler à la première séance

Le cabinet n’est pas équipé du dispositif de paiement par carte bancaire.

L’Hypnose n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Néanmoins, certaines mutuelles peuvent rembourser partiellement ou totalement les séances individuelles. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mutuelle. Une facture pourra être établie sur simple demande.

Pour un maximum de confort pour chacun, voici ci-dessous quelques indications à suivre :

  • Consultez les informations préalables avant toute séance d’hypnose.
  • Toute séance non décommandée 48h à l’avance est due.
  • Nous sommes très attachés au respect du temps et des horaires aussi nous vous demandons d’essayer de faire de même pour ne pas léser les personnes qui attendent après vous.
  • Les outils que nous vous conseillerons d’utiliser vous permettront de gagner en autonomie en quelques semaines. Ils demandent quelques efforts de régularité. Vous aurez peut-être des habitudes à modifier en dehors des séances, des lectures à effectuer, des enregistrements à écouter, des exercices à réaliser. C’est pour accompagner ces changements que la motivation est primordiale.

Notre objectif est que vous n’ayez plus de nécessité à venir nous voir et que vous deveniez autonome.

Attention : aucune méthode, aussi puissante soit-elle, n’est infaillible. L’hypnose fonctionne parfaitement, à condition que vous soyez très motivé(e) et prêt(e) à faire les efforts nécessaires. Nous nous réservons le droit de vous refuser la thérapie au cas où nous analyserions que vous n’êtes pas suffisamment suggestible ou motivé(e) pour que cela fonctionne correctement.

Qu’est-ce que l’Hypnose thérapeutique ?

Une méthode thérapeutique orientée vers la solution.

Cette méthode a pour objectif de tirer profit des ressources du patient en se focalisant sur les solutions qu’il a en lui plutôt que sur les causes du problème. En hypnose thérapeutique, nous ne nous préoccupons pas de « pourquoi cela ne va pas » mais de « comment aller mieux autrement » ?, en utilisant notamment les ressources inconscientes qui sont en chacun de nous. C’est comme son nom l’indique, une forme de « thérapie brève ». La plupart du temps, en hypnose thérapeutique, 3 à 10 séances suffisent à traiter le problème qui motive la consultation (des protocoles tabac et minceur nécessitent moins de séances).

L’hypnose se définit comme « un état de conscience modifié » naturel. Celui-ci se rapprocherait de la rêverie, lorsque le mental s’apaise, il peut y avoir des images, des mots ou des messages qui surgissent pour nous communiquer intuitivement d’autres manières de faire et de penser.

L’hypnose est une méthode thérapeutique douce et respectueuse qui vous permet de dépasser vos blocages. Elle place le patient au centre de la pratique, elle est non directive et pour cela utilise les suggestions dites indirectes. Le patient mobilise ses propres ressources internes.

L’hypnose en accédant à votre inconscient vous aidera à surmonter des traumatismes et des problèmes du quotidien comme le stress, le tabagisme, les tics, les phobies…  à améliorer vos capacités, en vous apprenant à gérer vos émotions et vos douleurs. Pour cela, nous utiliserons différentes techniques d’hypnose : Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose, Hypnose Humaniste,…

Selon l’Académie Nationale de Médecine, « l’état hypnotique est considéré comme doté de vertus réparatrices et susceptibles de faciliter secondairement, spontanément ou par suggestion, une meilleure homéostasie (phénomène par lequel un facteur clé est maintenu autour d’une valeur bénéfique pour le système considéré, grâce à un processus de régulation), un meilleur aménagement des relations de l’organisme avec son milieu. »

« C’est une thérapie complémentaire. Parmi toutes les techniques, plus ou moins fiables, et médecines alternatives : acupuncture, ostéopathie, mésothérapie, homéopathie…- L’hypnose émerge comme la meilleure et la plus intéressante. Elle est celle qui a les résultats les plus convaincants et qui repose sur les bases scientifiques les plus solides. C’est pour cela que l’Académie l’a désignée comme ayant un intérêt pour le patient » selon le professeur Daniel Bontoux de l’Académie de Médecine.

« Sans la coopération complète du patient, les résultats thérapeutiques peuvent être retardés, déformés, limités ou même empêchés. » Dr Milton Erickson

L’hypnose n’est pas une recette miracle; cela suppose une motivation profonde du client.

Une thérapie se fait à deux, la participation active du client est indispensable.

Les différents types d’hypnose

L’hypnose classique, de foire ou traditionnelle

Vous avez certainement déjà assisté à un spectacle d’hypnose, ne serait-ce qu’à la télévision. L’hypnotiseur demande à la personne de n’entendre que sa voix, de regarder seulement ses yeux, de compter jusqu’à 3, et hop, le participant tombe dans ses bras ou s’effondre sur le plateau. Comment cela est-il possible ? En bien notons qu’en spectacle, l’entrée en transe doit être réussie et être extrêmement rapide pour augmenter l’attention du public, agrandir et faciliter la confiance en l’hypnotiseur. Les sujets qui se prêtent à l’expérience sont des personnes extrêmement sensibles et répondant bien à cette méthode. Elles sont choisies par l’hypnotiseur par des tests de suggestibilités effectués parfois hors antenne, parfois sur le plateau devant le public.

Si cette forme d’hypnose est surtout celle des spectacles, certains thérapeutes l’apprennent car son utilisation peut permettre, non seulement de contrer les résistances de certaines personnes, mais aussi par la rapidité de l’induction de gagner du temps sur la séance d’hypnose elle-même.

L’Hypnose Ericksonienne

Techniquement plus complexe que l’hypnose de spectacle, l’hypnose Ericksonienne est issue des travaux du célèbre Docteur Milton Hyland Erickson (1901-1980). Erickson est le psychiatre qui a réintroduit l’hypnose dans la pratique médicale. Il a joué un rôle important dans le renouvellement de l’hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l’hypnose thérapeutique.

Caractérisée par une approche souple, indirecte et non dirigiste, cette forme d’hypnose a donné naissance ensuite à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève, Programmation neuro-linguistique (PNL).
L’hypnose Ericksonienne s’appuie sur la conviction que chaque personne peut développer des ressources pour affronter les situations qu’elle rencontre. C’est l’aboutissement de l’art du langage utilisé en hypnose, de la communication à de multiples niveaux, ainsi que d’une approche stratégique de la thérapie ; tout cela a transformé la pratique moderne de la plupart des psychothérapies.

Si, dans son approche, Milton Erickson n’était pas un dominateur, il restait toutefois directif dans l’intention de décider un objectif et des étapes à la thérapie. Il a ainsi pu développer des outils capables de contrer les résistances.

Le seul véritable « ericksonien » était Milton Erickson lui-même tant sa pratique était spécifique.

La Nouvelle Hypnose

De nos jours c’est cette forme d’hypnose que l’on rencontre le plus fréquemment. Notre époque, plus encline à la libre décision, l’autonomie et l’évolution personnelle, fait que l’on apprécie un type d’hypnose un peu différent. C’est Daniel Aaroz qui inventa le terme de Nouvelle hypnose en 1979.

Plus permissive et plus subtile que l’hypnose Ericksonnienne, cette forme se prête au bien-être et à la connaissance de soi. Elle conserve certains outils de l’hypnose Ericksonienne qu’elle adapte au goût du jour et complète de nouvelles notions plus discrètes et subtiles comme la participation du patient, et des nuances dans la communication subliminale…..La Nouvelle hypnose se veut plus respectueuse de l’individu, de ses besoins et attentes, de sa relation à l’autre et aux autres, de sa place dans le monde.

La Nouvelle Hypnose est une approche à part entière de l’hypnose, appuyée sur les bases de l’Hypnose Classique (comme toutes formes d’hypnose dissociante), enrichies, améliorées et modernisées.

Araoz, le fondateur de la Nouvelle Hypnose en 1979, déclare dans son livre que l’Hypnothérapie doit beaucoup à Erickson, mais qu’en Nouvelle Hypnose, même si on utilise certaines techniques ou idées d’Erickson, « on n’est pas Ericksoniens ».

L’Hypnose Humaniste

L’Hypnose Humaniste, on ne parle plus ici de complexité technique, mais de profondeur émotionnelle. On arrive à créer un état d’hypnose qui aide la personne à atteindre un « état de conscience augmentée », lui permettant d’abord de prendre conscience de la source de ses soucis (ce qui était auparavant inconscient)… puis de les régler elle-même, guidée par l’hypnothérapeute (ce dernier n’intervenant jamais lui-même sur la personne, contrairement aux autres formes d’hypnose).